08.06.2020

Les suites de la manifestation « BLM » de ce 7 juin … un préavis de grève SLFP Police !

Les suites de la manifestation « BLM » de ce 7 juin … un préavis de grève SLFP Police !

Le résultat de la manifestation en quelques chiffres vus du côté policiers :

  • 10.000 participants avec une incapacité totale à respecter les normes Covid ;
  • 239 arrestations dont 7 mises à disposition judiciaires illustrant la réelle mesure d’une fin de manifestation, œuvre de voleurs/casseurs ;
  • Minimum 32 policiers blessés ;
  • X véhicules partiellement ou totalement détruits.

La revendication principale de cette manifestation : la soi-disant violence impunie des policiers Belges !

La revendication principale est la prétention d’une violence courante et exagérée des policiers Belges s’appuyant surtout sur un fond raciste. Les chiffres démontrent pleinement que c’est un fantasme ! Le métier de policier est le plus surveillé de tous les métiers en Belgique. Trois organes de contrôle et de nombreuses associations telles que la Ligue des Droits Humains (qui essaye depuis plus de dix ans de démontrer la prétention susmentionnée, en pure perte) nous observent à longueur de temps.

  • Quelques 200 cas par an d’usage de la force inapproprié (mépris marqué dans l’intervention ; serrage trop fort d’un colson aux poignets lors d’un service d’ordre, p.e.) ;
  • Entre 7 à 4 cas par an de violence caractérisée ET inacceptable qui valent à leurs auteurs d’être démissionnés.

Les conséquences de cette manifestation pour le travail policier futur :

Les collègues ont énormément de questions au sujet des décisions prises par l’autorité administrative et/ou le Gold. Les collègues présents sur place ont eu un énorme sentiment d’abandon du fait de la « réserve » dans l’usage des moyens (arroseuses, …), et dans le caractère chaotique des ordres donnés (« allez à tel endroit » … « revenez à la place précédente » …). Nous estimons en effet – et nous allons prendre les initiatives nécessaires à cette fin – qu’autant M. Close (autorité administrative) que le Gold doivent démontrer que toutes les décisions prises furent en effet subsidiaires, proportionnelles ET utiles à la gestion de cet évènement … qui n’avait pas reçu d’autorisation. Par exemple et paradoxalement : le seuil de tolérance n’avait pas été déterminé avant la manifestation ! L’analyse de risques Bien-être & sécurité au travail était pour en rire … si les collègues ne n’avaient pas – encore une fois – été sérieusement mis en danger. Pour cette raison, préavis de grève est déposé.

Plus largement, tous les collègues sur le terrain vont être confrontés maintenant et pour le reste du déconfinement à l’argument « Et la manif’ BLM alors ! » lorsqu’ils interviendront pour des motifs d’irrespect des normes Covid, faisant encore un peu plus diminuer le respect normalement attendu de la fonction de police.

Effet non négligeable : de très nombreux collègues (et aspirants) nous ont contactés pour nous signifier que jamais ils ne voudraient travailler à Bruxelles : la carence en personnel dans les six zones de police n’est pas prête d’être effacée !

S’il est évident pour le SLFP Police que tout fait de violence volontaire et illégal d’un policier/d’une policière DOIT être sanctionné,

nous venons de démontrer que les policières et les policiers belges sont des personnes respectueuses dans leur énorme majorité.

Cette énorme majorité, tout comme le SLFP Police n’admet pas la violence volontaire et dénoncerait le cas rapporté.

Mais cette énorme majorité en a aussi MARRE d’être l’objet d’amalgame avec une réalité lointaine qui n’est pas la sienne ET en a MARRE d’être l’objet d’attaques malveillantes sans fondement.

Et par exemple, ce dimanche 7 juin, deux collègues ont au risque de leur vie sauvé les habitants d’un immeuble en feu. Ils ont été tous les deux blessés … voilà la véritable action policière de tous les jours.

Le SLFP Police dépose un préavis de grève, ayant un sérieux sentiment de déjà vu (la manifestation du 6/11/2014 avec plus de 130 blessés parmi les collègues).

We maken gebruik van cookies voor het bijhouden van statistieken en taalvoorkeur. Wij houden geen persoonlijke gegevens bij || Nous utilisons des cookies pour la tenue de statistiques et de préférence linguistique. Nous ne gardons aucune donnée personnelle