04.12.2007

Fusillade à Lot

COMMUNIQUE DE PRESSE
FUSILLADE A LOT
L’APPROCHE DE L’EXTREME VIOLENCE A L’EGARD DE POLICIERS DOIT ÊTRE DE TOUTE URGENCE RÉSOLUE AUTREMENT

Le SLFP-Police a pris connaissance avec stupeur du lâche attentat survenu à Lot dont ont été victimes nos collègues dont une a perdu la vie et un autre a été grièvement blessé.
Nos pensées vont en premier lieu aux membres des familles des victimes.


Il est à nouveau démontré combien la profession de policier est dangereuse. Il est une nouvelle fois navrant de constater également que certains criminels considèrent « la violence » comme évidente afin de pouvoir assurer leurs méfaits.
Aucune apparence de « chance de s’en sortir » n’a été laissée à nos collègues. Ils ont été abattus impitoyablement dans leur véhicule et ceci sans avoir même tenté quelques mesures que ce soit afin d’intervenir effectivement.
De plus, le SLFP-Police constate que la violence utilisée à l’égard de policiers est de plus en plus extrême. Pour de tels faits de violence, aucune sanction n’est assez lourde.
Le SLFP-Police réitère son exigence pour que ces faits ayant une incidence à vie aient aussi une telle répercussion pour ses auteurs. Ces criminels doivent savoir qu’ils ne peuvent compter sur une quelconque clémence sociale lorsqu’ils commettent des faits semblables vis-à-vis de policiers.

Jan SCHONKEREN
Président national
SLFP-Police

We maken gebruik van cookies voor het bijhouden van statistieken en taalvoorkeur. Wij houden geen persoonlijke gegevens bij || Nous utilisons des cookies pour la tenue de statistiques et de préférence linguistique. Nous ne gardons aucune donnée personnelle