29.08.2009

L’ASBL Service social de la Police Intégrée (SSD GPI) procède à l‘achat de cinq mobilhomes.

Le SLFP – Police ne peut marquer son accord avec une décision
dont seulement certains pourront profiter.
 
Le SLFP – Police, ainsi que les autres organisations syndicales représentatives, siège à l’Assemblée Générale de l’ASBL (2 représentants) ainsi qu’au Conseil d’Administration. A l’heure actuelle le SLFP – Police occupe même la vice-présidence du Conseil d’Administration. Cette fonction est en effet occupée en alternance par une des organisations syndicales.

Lors de l’Assemblée Générale de l’ASBL SSD GPI des 27 et 28 août 2009, il a été décidé, majorité contre minorité, de procéder à l’achat de 5 mobilhomes. Par cet achat la majorité au sein du SSD GPI espère pouvoir étendre le paquet d’avantages au profit des bénéficiaires de l’organisation en offrant aux membres de la police intégrée ainsi qu’aux pensionnes, la possibilité de louer un mobilhome à un tarif social justifié.

Le prix d’achat de ces 5 mobilhomes s’élève à entre 160.000 ou 170.000 Euro.

Notre organisation ne pouvait donc pas être d’accord avec cet achat étant donné que le nombre de bénéficiaires du SSD GPI s’élève à plus ou moins 48.000 membres du personnel (opérationnel et calog) de la police fédérale et de la police locale, augmenté du nombre de collègues pensionnés. Nous pouvons donc dire qu’environ 65.000 à 70.000 bénéficiaires pourraient prétendre faire usage de ce nouvel avantage.

A supposer que ces véhicules pourraient être loués pendant toute l’année et que la période de location s’élèverait à deux semaines, chaque véhicule pourrait être loué 26 fois par an. Dans le meilleur des cas 5 x 26 = 130 bénéficiaires du service social pourraient donc faire usage de cette nouvelle possibilité. Ce nombre me paraît cependant utopique étant donné qu’il nous semble raisonnable de supposer que ces véhicules ne seront certainement pas loués pendant toute l’année. En réalité probablement moins de 100 bénéficiaires de l’ASBL feront usage de cet avantage.

Le petit nombre de « happy few » pouvant se permettre financièrement de partir en mobil home sera donc très limité et c’est justement là que le bas blesse pour le SLFP – Police. Dès lors, notre représentation à l’assemblée générale a proposé d’exclure les membres des organes directeurs de cette possibilité afin de maintenir la crédibilité de cet avantage, quand même assez couteux, en dehors de tout soupçon de favoritisme ou de profit. Cette proposition a été accueillie par un long silence, sans plus.

Il est dès à présent prévisible quelles seront les réactions lorsque l’un ou l’autre représentant au sein des organes directrices des organisations ira en voyage à bord d’un beau mobilhome à un tarif social.

Le SLFP – Police (et nous n’étions pas les seuls) faisait partie de la minorité qui a voté CONTRE la proposition et de ce fait l’achat a été approuvé. Pourtant nous avions plusieurs autres propositions dont la majorité des bénéficiaires auraient pu profiter. Nous sommes d’avis que cet achat de 160 000 Euro n’est pas en proportion avec le nombre restreint de personnes qui peuvent en jouir.

Malgré le fait qu’il n’y a pas de possibilité d’aller à l’encontre du degré de la majorité démocratique du vote (une majorité reste une majorité) nous maintenons qu’il s’agit d’un choix malheureux duquel on pourrait se poser la question pertinente s’il est à justifier. Il aurait été effectivement plus pertinent de prévoir des avantages qui seraient accessibles à tous. On a actuellement créé la perception de faire plaisir à certains.

La demande d’examiner cette proposition de « Location de mobilhomes » a d’ailleurs et REJETEE par l’AG du 26 mars 2009 par 5 voix pour, 7 voix contre et 3 abstentions !!!!
Que s’est-il passé entretemps ???

Le SLFP – Police suivra dès los de très prés qui fera usage de ce nouvel « avantage » et portera toute irrégularité/excès à la connaissance du ministre de tutelle.

Jan SCHONKEREN
Président National
SLFP – Police
We maken gebruik van cookies voor het bijhouden van statistieken en taalvoorkeur. Wij houden geen persoonlijke gegevens bij || Nous utilisons des cookies pour la tenue de statistiques et de préférence linguistique. Nous ne gardons aucune donnée personnelle